Goury 6 : aube d’hiver, Manche, 13 janv.2016, 8h49

IMG_9407 bis (2).jpg
Le Phare de la Hague, qu’on peut appeler « Goury », du nom du petit port où se trouve la station de sauvetage, frappe (en plus d’être visible du large bien sûr) toutes les 5 secondes de son éclair blanc les maisons des hameaux de la Roche et de la Valette, rappelant  autrefois sans cesse avec une régularité mécaniquement implacable aux « terriens », dans leur relatif confort à l’abri des éléments souvent rudes et parfois déchainés, que 2 hommes – leur fils, leur père, leur époux, leur amoureux etc. – vivaient  là dans le phare, à la fois proche et presque inaccessible, dans leurs pièces munies de 2 fenêtres tournées vers la terre et une cheminée, le leur rappelait donc 12 fois par minute nocturne…Le phare n’a plus de gardiens : Robert, Hubert et Lionel en sont partis en mai 1990. La portée maximale du phare est de 19 milles, soit environ 35 kms.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s